Organisation des repas du soir : 5 erreurs à éviter !

Il est 18h45, les devoirs ne sont pas finies, personne n’est douché et là le petit dernier crie : j’ai faim !!!! Panique à bord : qu’est-ce qu’on mange ce soir? …On l’a tous vécu non? Je vous livre, dans cet article, 5 erreurs à éviter si vous voulez mettre en route une bonne organisation de vos repas du soir !

C’est maman qui cuisine : erreur 1 !

Se prendre pour la superwoman des fourneaux et avoir seule la charge mentale des repas du soir : dur dur ! Et pourquoi d’abord? Parce que la mère a pour vocation de nourrir…pffff, que neni !

Plusieurs personnes mangent autour de la table le soir? Alors c’est l’occasion que chacun participe à cette tâche de cuisiner qui requiert de l’énergie mine de rien !

Je vous en parle dans ORGANISATION pour comprendre les enjeux de ce qui se joue autour de la table lorsque l’on mange en famille. 

superwoman des fourneaux pour les repas du soir : non !
superwoman des fourneaux pour les repas du soir : non !

Bien sûr chacun à la hauteur de ses compétences ! N’allez pas demander la lune non plus. Mais ne serait-ce que pour l’anticipation de quelques repas à l’avance, rechercher des idées, faire quelques courses d’appoint, et même prendre en charge la préparation entière du repas défini : chaque membre de la maisonnée peut s’y mettre.

Encore faut-il savoir déléguer et amener la chose sans y mettre l’étiquette de ‘galère’ ou de ‘corvée’. Vous pouvez vous inspirer de Coralie, maman positive de 4 enfants que j’ai interviewée récemment sur le blog à propos de l’organisation de ces repas.

Cet été, au centre aéré, mon fils chantait une petite chanson avant de démarrer le repas pour remercier celui/celle qui avait cuisiner : quelle belle idée ! Celui/celle qui prend ce temps de cuisiner pour le reste de la famille a besoin de ces remerciements, que son travail soit apprécié, que le temps et l’énergie qu’il y a mis soit reconnu à sa juste valeur !

Du wahou tous les soirs : erreur 2 !

Faire des assiettes dignes d’un resto étoilé au guide Michelin tous les soirs euh… comment dire? La barre est sûrement un peu trop haute. La faute à toutes les émissions culinaires (que je ne regarde pas) et aux photos clinquantes des réseaux sociaux, très certainement.

Des exigences trop hautes, ça nous mène à une charge mentale toujours plus grande . Faire des assiettes compliquées tous les soirs , ce n’est pas jouable ! Vive la simplicité.

Acheter un agenda de 365 menus tout fait : erreur 3 !

Cette erreur je l’ai faite pour vous, et je vous raconte, comme cela vous ferez des économies !

Et oui, j’ai craqué l’année dernière sur un super agenda avec 365 recettes proposées pour tous les soirs de l’année, et liste de course détachable à chaque page. le truc de rêve ! Et bien …NON ! La vérité, c’est que je n’en ai pas essayé une seule ! Vous avez bien lu : pas une seule !

Pourquoi? Je vous livre ma version des excuses à 2 sous :

1 -Je suis gourmande et il n’y avait pas de photo (aucune) pour me mettre l’eau à la bouche.

2 – Les recettes étaient finalement très basiques et je n’avais pas besoin de cet agenda pour programmer dans ma semaine du poulet- ratatouille ou jambon-purée de carottes.

Bref, les menus tout fait : cela peut aider mais ça peut être un gros flop aussi.

J’ai cédé aux sirènes de tous ceux qui demandent des menus tout fait et j’ai écrit un article qui contient 30 assiettes de repas du soir d’hiver pour vous inspirer avec des photos (!) sous la forme d’un défi de poster mes propres assiettes pendant un mois. Mais il n’est destiné qu’à vous inspirer et à vous montrer que la simplicité a du bon !

S’inscrire sur un groupe Facebook pour mieux gérer : la fausse bonne idée !

Quoi de mieux pour se sentir nulle que de se comparer aux autres qui ne postent que des supers réussites?… Non, je ne suis pas jalouse ;-).

Je dis juste que, entre ceux qui ne savent pas cuisiner des pâtes et ceux qui font un super gratin aux 10 légumes et une charlotte aux trois chocolats un jeudi de semaine, je trouve qu’il n’y a pas de demie-mesure sur les réseaux sociaux.

programmer la préparation d'un tel gâteau un jeudi de semaine : non !
programmer la préparation d’un tel gâteau un jeudi de semaine : non !

Bon j’exagère un peu, il y a possibilité de trouver de l’inspiration sur des groupes Facebook, mais il y a aussi de quoi s’y perdre et se sentir nulle. Alors c’est risqué !

Pour déculpabiliser, j’avais fait un bêtisier sur mes échecs en cuisine, il est ici : Miss catastrophe !

Essayer des nouvelles recettes les soirs de semaine : …ça passe ou ça casse !

Prévoir de cuisiner 1h le lundi soir pour réaliser une super nouvelle recette qui vous a tapé dans l’oeil : cela part d’une bonne intention mais… un imprévu est si vite arrivé ! Un enfant qui a besoin d’un gros calin, un embouteillage sur la route de retour du boulot, le chat à emmener au veto en urgence …et hop le programme est bouleversé !

Essayer des nouvelles recettes sera plutôt à privilégier pendant les vacances ou les jours de repos , pour mieux la rôder AVANT de la mettre un soir de semaine. Un module complet est sur ce thème dans l’accompagnement pas à pas ORGANISATION : Comment insérer des nouvelles recettes dans votre quotidien? Dans ce module, sont abordées les techniques pour insérer facilement des nouvelles recettes pour changer la routine.

Cuisiner est une activité exigeante, ne vous mettez pas vous-même en difficulté dans une organisation, qui demande déjà beaucoup de temps et d’énergie !

Alors pour éviter toutes ces erreurs et vous faciliter le quotidien, j’ai crée un Accompagnement pas à pas en 12 étapes. Je vous en parle dans cette description ORGANISATION (le détail des 12 modules).

Et vous, quelle erreur faites-vous les soirs de semaine dans l’organisation de vos repas ? Dites le moi en commentaire de cet article ! Donnez votre avis !