Remettre au lendemain : 8 points anti-procrastination

Partager l'article :

Je laisse la main à Latifa aujourd’hui sur le blog Secrets de Nutritionniste pour nous parler du fait de remettre toujours au lendemain. Je la remercie pour cet article : 8 points anti-procrastination qui aident à clarifier au mieux ses objectifs.

///// Note : Cet article invité a été écrit par Latifa RACHID de femme-en-paix.com

Nous voulons tous manger sainement et avoir une bonne alimentation. Malheureusement nous reportons à demain la mise en place des bonnes habitudes nécessaires à ce processus. C’est ce qu’on appelle la procrastination.

Pour commencer je donne la définition du Larousse de la procrastination (du verbe procrastiner) : c’est la tendance  à ajourner, à remettre systématiquement au lendemain

Je vais aborder avec toi les solutions pour ne plus procrastiner et par exemple mettre enfin en place de bonnes habitudes alimentaires. Ces habitudes auront le bénéfice d’installer à long terme une bonne hygiène de vie pour le toi et pour ceux qui te sont chers.

Je vais prendre une métaphore  pour expliquer l’importance de prendre soin de ton corps. Considérons ton corps comme une voiture super puissante avec toutes les options possibles et le carburant c’est l’alimentation. Si nous faisons le plein de la voiture avec un carburant bon marché à la longue la voiture va avoir des pannes jusqu’à l’arrêt complet. Par contre, si nous mettons  un carburant de bonne qualité et que nous faisons des entretiens réguliers, nous allons pouvoir profiter longtemps de la voiture et toutes ses fonctionnalités.

Notre corps est notre allié : prenons soin de lui et donnons lui le meilleur !

1 – Clarifier ton objectif

La première étape dans le processus de contrer la procrastination, est de clarifier ton objectif, savoir précisément ce que tu veux. En effet, prendre un moment et poser les questions pour déterminer ton besoin, identifier les inconvénients … va permettre à ton cerveau d’y voir plus clair et de t’aider dans ta démarche.

Sans objectif clair, tu ne risques pas d’y arriver. C’est pour cette raison que je t’invite à lire l’article “les 5 facteurs de la réussite” et répondre à toutes les questions du premier paragraphe par écrit.

Clarifier ses objectifs : 1er pas anti-procrastination
Clarifier ses objectifs : 1er pas anti-procrastination

A la suite de cet exercice tu as un objectif simple et clair, exemple : manger des légumes deux fois par jour, faire des gâteaux maison avec moins de sucre, diviser la quantité des plats cuisinés par deux, acheter les légumes et fruits chez le maraîcher toutes les semaines…

Afin de réaliser ton objectif adopte la méthode du pas à pas, ne mets pas la barrière très haute au risque de te décourager.

Le but est d’installer des bonnes habitudes sur du long terme, choisis une petite habitude simple à mettre en place. Une fois cette dernière bien intégrée dans ton quotidien tu pourras en choisir une autre.

Sois flexible et à l’écoute de toi-même : si ça te semble difficile, découpe ton objectif ou choisis en un autre qui sera plus adapté.

Le plus important est de trouver une nième solution qui te convient si ce que tu as tenté n’a pas fonctionné. Ajuster ton objectif au fur et à mesure pour trouver la formule qui te convient toi à titre personnel. Nous sommes tous différents et par conséquent il n’y a pas de formule unique pour tous. La règle est d’être à ton écoute, t’observer pour mieux te connaître.

Relier l'objectif à ses valeurs : un pas important pour contrer la procrastination
Relier l’objectif à ses valeurs : un pas important pour contrer la procrastination

2 – Relier l’objectif à tes valeurs

Les valeurs c’est tout ce sur quoi tu mets de l’importance, de la valeur.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   Organisation des repas : Interview de Coralie, Maman Positive de 4 enfants

Ta vie démontre déjà ce qui est important pour toi et qui a de la valeur pour toi. Consciemment ou inconsciemment.

Lorsque tu nourris une valeur haute pour toi, tu te sens rempli. Cela te donne de l’énergie et tu ne vois pas le temps passé.

Lorsque tu ne nourris pas une valeur haute, tu te remplis par autre chose : nourriture, café…

Il y a une hiérarchie des valeurs :

  • choses très importantes
  • celles importantes
  • choses peu importantes
  • celles pas du tout importantes

Je t’invite à t’observer et identifier tes valeurs hautes. Ensuite tu relies ton objectif trouvé ci-dessus à tes valeurs hautes.

Pour t’aider voici une liste non exhaustive de valeurs : Abondance, Acceptation, Accessibilité, Accomplissement, Adaptabilité, Famille, Agilité, Aisance, Altruisme, Ambition, Amitié, Amour, Amusement, Appartenance, Appréciation, Apprentissage , Ardeur, Assurance, Astuce, Attraction, Audace, Avancement, Aventure, Béatitude, Beauté, Bénévolat, Bienveillance, Bonheur, Bravoure, Calme…

Par exemple, si la valeur haute pour toi est la famille, le fait de cuisiner des plats faits maison te permet de manger sainement, d’avoir une bonne santé toi et tous les membres de ta famille, d’impliquer les autres dans la préparation et par conséquence passer un moment convivial tous ensemble.

L’exercice à faire ici est de trouver vingt réponses à la question suivante : pourquoi le fait d’atteindre “mon objectif” est important pour moi et pour les gens autour de moi ? Plus tu trouves de réponses plus ta motivation sera grande.

3 – La procrastination et la peur

La procrastination peut venir aussi d’une peur inconsciente du changement et le sentiment que tu vas perdre quelque chose (un confort, une facilité,…) de positif pour toi. Dans ce cas prends conscience de cette peur en répondant à son besoin.

Si par exemple, le fait de cuisiner tous les jours maison aura comme conséquence de passer moins de temps avec tes enfants, tu peux les faire participer ou réserver un autre moment dans la semaine où tu vas être dédiée à eux. Ce qui compte c’est la qualité du temps passé avec eux pas la quantité !

Etre à l’écoute de tes émotions va t’aider à mieux te connaître. En effet une émotion (ici la peur) est là pour t’indiquer que quelque chose ne va pas. S’arrêter pour la prendre en compte est essentiel pour la suite du processus. L’émotion se manifestera plusieurs fois tant qu’elle n’est pas prise en compte.

Tu peux capter le message en fermant les yeux et poser la question suivante : qu’est ce que cette émotion veut me dire ?

Tu vas poser la question comme si tu la posais à une partie de toi qui est responsable de cette émotion et attendre d’avoir les réponses. En fonction de ces réponses tu pourras ajuster ton objectif ou en trouver un autre différent qui te convient mieux.

4 – Se documenter pour arrêter de procrastiner

Un des facteurs de la procrastination, de façon générale, est le manque de compétence.

se documenter pour arrêter la spirale de la procrastination
se documenter pour arrêter la spirale de la procrastination

Lire des livres et assister à des ateliers sur le sujet te permettront d’apprendre plus et surtout savoir ce qui est bon et ce qui ne l’est pas, pour ton corps. Comprendre les effets néfastes de certains aliments te poussera forcément à changer tes habitudes alimentaires pour en consommer moins ou les supprimer définitivement .

Aussi assister à des ateliers de cuisine peut t’aider à apprendre de nouvelles techniques, de nouvelles recettes selon tes aspirations et te redonner goût à cuisiner.

5 – Se motiver à plusieurs : astuce anti-procrastination

Quoi de mieux que d’être à plusieurs à relever le défi ? Tu peux parler de ton objectif à tes copines pour vous encourager mutuellement.

Tu peux rejoindre des groupes Facebook ou Instagram pour être inspiré par les autres et avoir des recettes faciles.

Le fait d’être à plusieurs te motivera sur du long terme si tu as une baisse d’énergie tu pourras compter sur le soutien des autres, et lutter ainsi contre la procrastination.

Avec un groupe d’amies j’avais lancé le défi “un mois sans sucre”, c’était assez amusant de le faire à plusieurs et c’était un moment aussi pour trouver les alternatives naturelles au sucre raffiné.

6 – Organisation et discipline

Etre organisée pour atteindre ton objectif est une étape à considérer dans ton processus de changement anti-procrastination.

un carnet pour s'organiser : un pas contre la procrastination
un carnet pour s’organiser : un pas contre la procrastination

Tu peux prendre le temps de lister toutes les actions qui vont te permettre d’atteindre tes objectifs. Dans cette étape tu va passer de ton objectif qui est un rêve à quelque chose de plus concret. Comment ton objectif à atteindre se traduit dans ton quotidien ?

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   Alimentation du sportif

Trouver des routines qui vont te faciliter la vie. Plus une action est répétitive moins elle te prendra de l’énergie.

Je prends un exemple pour illustrer cet exercice. Si mon objectif est de manger plus de légumes ceci implique que je dois aller acheter des légumes frais une à deux fois par semaine. C’est à dire que dans mon planning hebdomadaire, j’aurai deux créneaux de prévues pour faire ces achats.

D’autres actions peuvent être : acheter un livre de recettes pour cuisiner des légumes, rechercher internet des idées pour cuisiner des légumes, acheter un appareil qui me permettra de cuisiner à la vapeur.

Dans ce chemin anti-procrastination, j’ai rajouté la discipline dans ce paragraphe car cela me semble important d’avoir cette qualité pour atteindre ton objectif. Souvent nous donnons une définition négative (militaire) à ce mot, changer la définition pour avancer est très aidant. Se rappeler l’objectif de temps en temps en l’affichant dans notre chambre ou au fond de notre écran nous boostera.

Tu peux déroger de temps en temps à ton objectif si par exemple tu es en vacances ou chez des amis. Le plus important c’est de se reprendre après et faire des nouvelles habitudes 80% de ta vie.

7 – Croyances

Une croyance c’est ce que tu penses vrai. Nous avons tous des croyances certaines sont aidantes et d’autres sont limitantes.

Les croyances aidantes sont celles qui nous aident à atteindre nos objectifs et les croyances limitantes sont celles qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs et dans ce cas il convient de les modifier pour lutter contre la procrastination.

La première étape est de les identifier. Quelles sont tes croyances limitantes par rapport à la mise en place des bonnes habitudes alimentaires ? Les croyances sont toutes les phrases qui commencent par je crois ou je pense.

Une fois que tu as identifié tes croyances limitantes, trouves une nouvelle croyance qui va t’aider à attendre ton objectif et remplace l’ancienne.

Si par exemple tu penses que manger des légumes n’est pas bon gustativement, une nouvelle croyance pourrait être :” je pense que je peux trouver des nouvelles recettes pour cuisiner les légumes à mon goût”.

Je rajouterai dans ce paragraphe la manière dont nos objectifs sont formulés. Le fait de dire je dois cuisiner ou il faut que je cuisine met une notion d’obligation et l’être humain n’aime pas faire les choses par contrainte. Revoir tes phrases en utilisant plutôt j’aimerais ou j’ai envie change la donne.

Les mots sont très important et ont un impact sur notre vie. Se dire en plus que tu veux installer les bonnes habitudes pour la vie ton inconscient t’aidera à l’accomplir. Ici on travaille sur la durée c’est un paramètre souvent oublié. Le dire clairement et le remonter à la conscience sera un élément en plus dans l’atteinte de tes objectifs.

8 – Se faire accompagner

Si avec tous les exercices décrits dans cet article et toute la bonne volonté que tu as, tu n’arrives pas à mettre en place des habitudes alimentaires saines, un petit coup de pouce s’impose pour arrêter la procrastination !

Te faire accompagner par un professionnel comme Marie (nutritionniste de formation) te permettra d’avoir un suivi plus personnalisé. Aussi le fait de voir régulièrement une personne c’est comme un engagement vis-à-vis de nous-même et c’est très efficace.

Certaines fois la difficulté peut se situer ailleurs, on peut traverser un moment de flou où nous ne savons pas où nous allons, il peut y avoir des blessures d’enfance à soigner, des difficultés relationnels, du stress au travail. Dans ce cas s’attaquer à la source du problème va t’aider à être plus sereine. Car comme déjà dit ci-dessus lorsque nos valeurs hautes ne sont pas remplit nous nous remplissons par de la nourriture (bonne ou mauvaise).

Merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout, laisse-moi en commentaire ton objectif à atteindre, je suis sûre que  ça inspirera d’autres personnes.

Tu peux visiter mon blog femme-en-paix.com où j’aide les femmes à oser vivre la vie qui les inspire.

Photo by Joseph Barrientos, Miguel A.  Brooke Lark, Alexa Williams on Unsplash.

2 thoughts on “Remettre au lendemain : 8 points anti-procrastination

  1. J’en connais qui mettent fortement en application le point n°4: ils se documentent très longuement mais oublient de passer à l’action.
    Pour d’autres, à la retraite, ils sont contents de n’avoir plus d’excuse ( = oh, je ferai ça aux prochaines vacances …) et se mettent immédiatement à l’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.