Le granola est-il healthy ? | Décryptage en 4 points

Partager l'article :

C’est souvent la question que l’on se pose lorsque l’on mange un aliment gourmand. Et le granola l’est vraiment avec son goût sucré et sa texture croquante qui en font saliver plus d’un ! Mais est-il pour cela malsain pour la santé ? Voici ce que j’en pense.

Article écrit par Anne Van Laer, rédactrice web nutrition.

1- Granola, Granola… Je vous explique ce que cache ce joli nom 

Granola, un grand succès

En fait, je pense que vous le savez déjà avec le choix immense des différentes marques que l’on trouve sur les rayons. Relancé en effet depuis quelques années avec le courant du « manger sain », le Granola rejoint de plus en plus les tables du petit déjeuner.

Ce mélange de céréales, de graines et de fruits secs, liés par un ingrédient sucrant (sucre, miel…), est cuit au four pour le rendre croustillant. C’est d’ailleurs ce qui le différencie principalement du muesli (avec son origine aussi : américain vs suisse). Parfait pour bien débuter la journée, et adapté à toute la famille, le Granola, dans sa fabrication industrielle, est malheureusement trop bardé d’additifs, de sucres, de gras et de conservateurs.

Et bien loin de sa version originelle, destinée à soigner !

Grunola avant de devenir Granola

Nous sommes aux États-Unis en 1860. Le docteur Jackson, propriétaire d’établissements de cures thermales, était convaincu (déjà à l’époque) qu’avoir une bonne alimentation était la première clé de la santé. Il décida alors de mettre au point un petit déjeuner spécial pour ses patients. Il mélangea différentes farines de blé, pour obtenir une pâte qu’il dessécha au four, la concassa en petits morceaux puis la recuit. Il baptisa pompeusement ce curieux résultat « grunola » du nom latin « granum » qui signifie « graine ». L’histoire ne dit pas quel succès il rencontra auprès de sa clientèle. Mais certainement très mitigé, car le grunola devait tremper une journée entière dans un liquide, avant de pouvoir être consommé tant il était sec !

Granola made by Kellogg et poussé par les hippies

Quelques années plus tard, en 1877, le docteur Kellogg (tiens donc…) qui préconisait lui aussi une alimentation saine imagina un produit similaire au Grunola. Il varia la recette en y ajoutant des céréales et des graines et le nomma… Granola. Il inventa également les cornflakes, le beurre de cacahouètes, la viande végétale… et fonda l’empire éponyme, mais cela c’est une autre histoire.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   Les meilleures recettes avec des pois chiches

Le mouvement hippie (1960-70), avec le retour à la nature, signera l’avènement du Granola. La recette fut améliorée par l’ajout de fruits, toutes sortes de graines, du miel, etc. pour devenir le produit que l’on connaît aujourd’hui.

2- Un bol de Granola, c’est un petit déjeuner healthy pour toute la famille

Le petit déjeuner, l’allié de la journée

Il permet en effet de recharger les batteries après une nuit sans manger, en fournissant de l’énergie à l’organisme.

Sans carburant, votre corps puise dans ses réserves ce qui peut encourir des désagréments comme la fatigue, l’hypoglycémie, la fringale de milieu de matinée, la baisse de concentration, etc. De plus, ce repas stimule le métabolisme, qui va brûler plus de calories et un bon petit déjeuner évite aussi toutes sortes de grignotages.

granola-healthy
bol de granola

Équilibre, énergie et gourmandise à la table du petit déjeuner

La composition du granola apporte les vitamines et nutriments nécessaires pour bien démarrer sa journée avec un grand plein de vitalité :

– des céréales pour les fibres, les protéines et les sucres lents, assimilés peu à peu par l’organisme, ce qui prolonge l’impression de satiété ;

– des oléagineux (noix, amandes, graines…) pour les acides gras (indispensables à notre santé), les oligoéléments (calcium, magnésium, zinc) et la vitamine B. Les oléagineux participent également à limiter la faim, aident au transit et apaisent les sensations de stress ;

– du sucre pour la gourmandise et les nutriments (minéraux, antioxydants…) à condition de veiller à ce que le granola contienne du sucre naturel comme le celui de coco ou le sirop d’agave.

De plus (et qualité non négligeable), le bon goût sucré du granola et son croquant sont adorés par les grands comme les petits.

3- Granola n’est pas synonyme de kilos en trop

Le granola fait-il grossir ?

Alors là, je vous entends déjà ! Le granola est gras et sucré donc, il fait obligatoirement grossir ! Vous vous dites qu’avec tout ce qui peut entrer dans sa composition – copeaux de chocolat, noix, amandes, miel… -, prendre du granola au petit déjeuner est synonyme de kilos en trop.

Regardons les choses en face : les oléagineux et les huiles sont en effet très riches en lipides, mais ce sont de « bonnes graisses ». C’est-à-dire du gras qui englobe des oméga 3 et 6, indispensables à notre organisme qui ne les synthétise pas lui -même. Les céréales (et aussi à nouveau les oléagineux) contiennent du sucre, appelé sucre lent, car son indice glycémique est bas ou moyen. Cela permet ainsi d’être rassasié plus longtemps et donc d’éviter le fameux coup de pompe de 11 heures.

Ensuite, tout est une question de modération ! La dose recommandée est d’environ 35 gr par personne par repas… mais si vous avalez le paquet entier chaque matin, il est certain que les kilos finiront par s’accumuler !

ingredients sains granola
ingrédients sains dans du granola

Granola et régime, c’est possible !

Vous savez tous qu’une prise de poids est souvent due à un apport calorique supérieur aux dépenses physiques. Donc, si vous avez des kilos que vous souhaitez perdre, la consommation de granola, même de façon raisonnable, ne suffira pas pour maigrir. Pour obtenir des résultats, il faudra intégrer ce type de petit déjeuner dans un régime alimentaire quotidien, sain et équilibré. Le granola par sa forte teneur en fibres (et aussi tout ce que nous avons vu avant), aidera au maintien de la satiété, en évitant ainsi le grignotage. Surtout si vous lui ajoutez un yaourt, du lait végétal ou des fruits frais. Par contre, veillez à la qualité du granola que vous achetez (quantités de graisses et de sucre) ou encore mieux, faites-le vous-même !

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   Petites Recettes de Printemps

4- Les bienfaits du granola. Tout est une question de choix

Vous avez compris tout au long de cet article que le granola est un bon aliment qui peut être excellent pour la santé. À condition de bien le choisir !

En effet, celui que l’on trouve dans le commerce contient parfois des sucres ajoutés et des additifs artificiels qui peuvent être nocifs pour la vitalité. Donc, faites attention à bien lire l’étiquette avant d’acheter.

Selon moi, un bon granola ne devrait pas contenir (ou bien en quantité limitée) :

– de sucre raffiné (blanc ou glace) ;

– de céréales enrobées de sucre ;

– de fruits secs enrobés de caramel ou de chocolat ;

– d’huiles raffinées.

A contrario, un granola sera très intéressant au plan nutritionnel s’il inclut :

– suffisamment de fibres (sarrasin, flocons d’avoine, pétale de riz…)        

– de bons oléagineux (amandes noix, noisettes, noix de cajou…)

– des graines (sésame, chia, courge…)

– des fruits secs ou lyophilisés (canneberge, abricots, pomme…)

– des huiles non raffinées (colza, coco, sésame…)

– un liant en petite quantité (sirop d’agave, d’érable, du miel…)

Et tout ce que votre gourmandise vous suggérera à condition de veiller à l’origine des ingrédients, pour qu’ils soient au maximum exempt de pesticides, aromes artificiels ou autres.

Ma conclusion :

Oui, je peux dire que le granola est healthy, en étant un super aliment. Il se consomme au petit déjeuner, mais également au goûter, pour apporter énergie, satiété et gourmandise. S’il est dégusté de façon raisonnable, s’il est composé d’ingrédients sains et soigneusement sélectionnés, il deviendra alors l’allié parfait d’une alimentation équilibrée.

Le granola est de même très facile à réaliser soit même ce qui peut être un excellent moyen de le faire découvrir aux enfants. Quel plaisir de déguster le granola que l’on a fabriqué ! En plus, il se conserve parfaitement plusieurs semaines après cuisson dans une boîte, un pot hermétique ou un sac de congélation.

La recette de base du Granola Secrets de Nutritionniste

Secrets de Nutritionniste vous donne quelques recettes et vous laisse tout le loisir de créer votre propre granola au fil de votre imagination et de votre gourmandise ! 

Pour voir le pas à pas en vidéo Comment faire son granola en 5 minutes :

Ingrédients pour 1 grand bocal :

– 130 gr de flocons d’avoine

– 30 gr de graines de sésame

– 30 gr de graines de courge

– 100 gr d’amandes ou de noix

– 30 gr d’huile de coco ou d’olive

– 40 gr de miel       

– 130 gr de canneberges séchées

– 100 gr de pépites de chocolat

Préparation :

Préchauffez le four à 180 °C.

Dans un saladier, mélangez soigneusement les flocons d’avoine, les graines et les amandes.

Dans une casserole, versez l’huile et le miel. Chauffez à feu doux jusqu’à ce que cela devienne liquide.

Versez ensuite dans le saladier et mélangez jusqu’à ce que les flocons d’avoine et les graines soient bien enrobés.

Placez une feuille de papier cuisson sur la plaque du four. Étalez le mélange en une couche uniforme d’une épaisseur de 1 cm environ et cuire 12 min. Faites attention à la cuisson, car le granola sera trop sec s’il cuit trop.

Une fois cuit, laisser refroidir environ 30 min puis saupoudrez les canneberges et le chocolat sur le dessus.

Avec une spatule, mêlez délicatement le tout pour former de grosses pépites.

Disposer dans un bocal en verre ou consommez immédiatement !

Retrouvez aussi les Granookies dans l’article des gouters gourmands, basiques et sains !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.