Allaitement : ce déclic qui a changé ma vie de parent

Partager l'article :

Avant d’être parents : tu as des principes

Avant d’être maman pour la 1ère fois, j’étais nutritionniste avec 2 bureaux dans 2 villes différentes, j’organisais des conférences de prévention nutritionnelle dans toute la France et j’avais prévu de reprendre le travail au 3,5mois du bébé. Tout était bien calé dans ma tête, la nounou réservée, le planning fait. Mais voilà, ça, c’était avant…d’accoucher et l’allaitement.

Je me souviens du cours sur l’allaitement avec la sage femme. Les autres mamans étaient jeunes et dubitatives quant à leurs capacités à allaiter. Moi j’avais 35 ans, j’étais zen et impatiente de nourrir mon bébé avec mon propre lait.

L’allaitement pour nourrir

Bien sûr les premiers jours/nuits, ce fût un choc d’avoir un bébé à s’occuper H24. Mais ça a été très vite une mission réalisée avec plaisir. Pour moi qui suis nutritionniste, nourrir mon enfant avec mon propre lait était le Graal (mon allaitement s’est bien passé).

Des moments de doute, il y en a eu aussi et c’est là que la communauté des mamans allaitantes joue un rôle fondamental de soutien et de solutions (merci à toutes, elles se reconnaîtront). Mais le déclic n’était pas encore arrivé…

Cet article participe à l’événement interblogueur ‘Ce déclic qui a changé ma vie de Parents‘ de Valentine Magnée du blog Parents en équilibre. La vie de trop de parents ressemble à celle d’un funambule, alors je voulais absolument mettre dans mon article le lien vers son Manifeste des parents en équilibre pour une vie plus heureuse !

L’allaitement et travail

Allaitement et Travail ” : cela devait être le titre de mon article au départ. Par contre, ce type d’articles sur le net valorise celles qui arrivent à allaiter et à travailler : moi je n’ai pas réussi cet exploit ! Mais c’est important de le dire pour que celles qui n’y arrivent pas, arrêtent de culpabiliser !

allaitement et travail
Allaitement et travail (photo Corinne Kutz on unsplash)

L’allaitement ça se vit

En fait, quand je me suis branchée à un tire-lait pour la 1ère fois, au bout de 15 minutes, j’ai tout envoyé balader. C’était un des déclencheurs du déclic qui a changé ma vie de parent. Réaliser que l’allaitement c’était autre chose pour moi que de tirer mon lait, et que la nounou donne un biberon à mon fils. L’allaitement, j’aimais le vivre avec des peaux à peaux et des câlins, les yeux dans les yeux. C’était un besoin quasi-animal à ce moment là. Et que le boulot, c’était bien bien moins intéressant dans mon coeur.

Les chiffres

Je me rends compte que j’ai eu le luxe de pouvoir placer l’allaitement en numéro 1, et le boulot en 2.

Les chiffres sont d’ailleurs édifiant : 74% des bébés sont allaités en sortant de la maternité, et 30% seulement à 3 mois. La reprise du travail est un des principaux obstacles à la poursuite de l’allaitement. Alors que l’OMS recommande l’allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois, puis en complément d’aliments jusque 2 ans ou plus.

Et bien, pour moi, c’est l’allaitement qui a été le principal obstacle à ma reprise de boulot. Enfin à ma reprise à plein temps comme avant pour être précise. Et là, j’en profite pour remercier par écrit ma remplaçante Aline qui a suivi mes clients pendant que je continuais à organiser des conférences partout en France depuis mon ordinateur pendant les siestes de bébé, durant 2 ans.

Pourquoi ce déclic a été long?

Ce déclic à m’assumer maman à plein temps a été long en fait. Mais quand nous avons analysé la situation en couple et pris la décision conjointement : j’ai une boule au ventre qui s’est dénouée.

allaitement, émerveillement
allaitement, émerveillement (photo de Omar Lopez on unsplash)

Le déclic a été long, sûrement parce que le regard de la société est très axé sur la vie professionnelle. En tous cas, adapter ma pratique professionnelle en fonction du développement de mon enfant, c’est comme ça que je me sens équilibrée. Le voir évoluer et grandir depuis 5 ans, être présente pour accueillir ses joies, ses peines et ses crises émotionnelles : je ne le conçois pas autrement depuis ce déclic ! Et puis, c’est grâce à ce déclic que mon blog Secrets de Nutritionniste existe aujourd’hui finalement ! Ce blog sert mon équilibre maman/nutritionniste à la perfection.

Et vous, quel principal bouleversement ça vous a fait d’être parent? Dites le moi en commentaires ! Je vous met ici aussi la bande annonce d’un très beau film sur la famille : le premier jour du reste de ta vie.

Photo d’accueil maman et bébé, de Ana Tablas on unsplash)

4 thoughts on “Allaitement : ce déclic qui a changé ma vie de parent

  1. Bonjour Marie et merci pour ce témoignage.

    L’expérience que tu décris est très personnelle et m’est à la fois étrangère parce que je n’ai pas allaité ma fille, et familière parce que l’arrivée d’un enfant dans une vie suscite de nombreux déclics insoupçonnés 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.