Je batchcook et en même temps je…

Partager l'article :

Je batchcook

Bon, si vous suivez le blog Secrets de Nutritionniste depuis un moment, vous savez que je batchcook. Petit rappel pour ceux qui ne savent pas (encore) ce que cela veut dire : je cuisine plein de choses d’avance et je mets les boîtes dans mon frigo ou au congélateur.

Si vous ne l’avez pas lu, je vous conseille cet article pour mieux comprendre : ma meilleure astuce pour cuisiner sain quand je n’ai pas le temps.

Jusqu’ici c’était batchcook en silence

Mais la semaine dernière, j’ai eu l’idée de mettre de la musique entraînante pendant que j’épluchais mes 10 courgettes et mes 3kg de carottes (j’exagère à peine). Et là je me suis mise à remuer en même temps que je batchcookais. J’ai senti qu’un concept était en train de naître : le #dancebatchcooking par exemple où tu danses et tu bouges tout en faisant à manger c’est le double effet k*** cool ! Tu ne rentres pas du sport en disant ”pfff on mange quoi ce soir??” et bien non !!! Tu as fait ton sport ET préparé à manger en même temps !!! Donc tu as le temps de te plonger dans un bon bain 😉

Les nombreuses variantes du batchcooking

Alors depuis mon esprit a vagabondé à trouver des variantes au batchcooking (et d’ailleurs j’attends vos idées en commentaires de cet article !). Parce qu’on peut aussi chanter en cuisinant, ce serait le #choralebatchcooking (il faut lire cette phrase sur l’air de Blanche Neige qui siffle en travaillant, elle avait tout compris ! : ”chanter en cuisinant, nanananna na na ”).

batchcook et chorale
batchcook et chorale ! (photo de Jason Rosewell on unsplash)

On peut aussi éplucher des légumes en couples en papotant, ça donne le #duobatchcooking.

Et pourquoi pas le batchcook avec les copines autour d’un thé donc le #théentrecopinesbatchcook.

On peut faire aussi 5 courgettes, puis gainage 30 seccondes, 5 courgettes puis gainage 30sec, puis corde à sauter 5min pendant que ça cuit : ce serait le #fitnessbatchcook.

batchcook et fitness
batchcook et fitness ! (photo de hipcravo on unsplash)

Travail et batchcook

Ma dernière trouvaille? Travailler en même temps que je batchcook : j’avais des podcasts et des vidéos de boulot à écouter. Et bien en même temps, je casse des noix pour mon prochain Granola ou je prépare des galettes de légumes ! Coupler les deux me permet de lutter contre l’impression de perdre du temps en écoutant (juste) un podcast, ou de ne pas avancer dans mon boulot quand je batchcook en pleine journée !Smile !

Bref inventer le batchcooking qui vous ressemble et qui vous fait plaisir !!! Et partager vos idées dans les commentaires sous cet article !

NB : mon article était prêt dans mes brouillons, et ce matin je tombe sur l’article de Cécile du blog prioriser et profiter, elle nous parle de la stratégie de la combinaison ou de l’art d’aimer faire la vaisselle sur le même thème !

photo de la danseuse en robe à pois bleus : Laura Furhman on unsplash

10 thoughts on “Je batchcook et en même temps je…

  1. Ayant 3 enfants,je profitais de cuisiner en silence….ah ce silence qu’on ‘arrive plus à avoir le reste de la journée.
    Et puis avec le mariage qui approche je me suis mise à écouter de la musique…et du coup à dancer en même temps et j’adore.
    Et puis il y a les moments où je me sens un peu seule et là j’en profite pour téléphoner à mes proches!!!!
    Bref cuisiner permet vraiment de faire pleins d’autres choses en même temps

  2. Il n’est pas rare que je chante aussi en cuisinant. Mais attention, pas n’importe quoi ! En général ce sont… des comptines ! Et oui, bébé s’accroche à mes jambes pour que je lui montre ce que je fais sur le plan de travail alors ça aide à le faire patienter… Parfois !

  3. je propose Méditer et Eplucher ?
    Je suis plutôt comme Lafol, j’aime le silence de ces moments.
    Bon parfois j’appelle mon mari pour qu’on épluche en papotant.
    Lui il écoute toujours la radio. Mais comme là ils parlent de la fin de l’humanité et du réchauffement climatique, j’évite. (Non que ça ne m’intéresse pas, mais je cherche plutôt quels actions je vais pouvoir faire).
    Donc respirer, se vider la tête, et profiter de l’instant présent.
    Le ZENBATCHCOOKING !

  4. Souvent je profite de ce moment de solitude (ça arrive rarement quand on a 3 petits enfants) et pour écouter des podcasts ou simplement savourer le silence. Rien que pour ça, ça vaut parfois la peine de s’enfermer le samedi après midi dans sa cuisine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.