Ménopause ventre gonflé (au secours)

Partager l'article :

Vous avez peur de la ménopause et surtout du petit ventre gonflé qui (souvent) l’accompagne entre autres…?

C’est normal : c’est une phase délicate dans la vie d’une femme, et pour cause, cela ressemble à la puberté…inversée !

Mais rassurez-vous Carole Thiebault, naturopathe et rédactrice du blog 28 jours de la vie d’une femme va nous expliquer comment la ménopause peut bien se passer : suivez le guide !

Ménopause : à quel âge?

Podcast ménopause ventre gonflé

Cliquez sur la flèche tout en haut de cet article pour écouter l’interview en podcast !

Marie : D’abord Carole, je vais te demander de te présenter !

Carole : Bonjour, merci de m’accueillir ! Je suis Carole Thibault et j’anime le blog 28 jours de la vie d’une femme qui est vraiment  axé sur l’accompagnement et l’aide des femmes dans  le meilleur vécu de leur cycle. Je suis naturopathe à la base et spécialisée en cabinet dans l’accompagnement des femmes et des couples infertiles. Donc effectivement quand tu m’as parlé de ménopause j’ai dit banco !

Ménopause âge moyen

Marie : alors y dans le vif du sujet Carole …la ménopause, c’est à quel âge ?

Carole : (rires) Alors en moyenne on dit que c’est autour de la cinquantaine. On va dire entre 48 et 55 ans. C’est vraiment une moyenne statistique. Ca c’est la ménopause physiologique qui arrive à toutes femmes. Souvent on dit que, en fonction de l’âge de la ménopause de la mère et de la grand-mère, on peut retrouver les âges. Mais cela c’est plutôt des ‘on dit’ que des chiffres qu’on retrouve dans les études derrière.

Après on peut parler de ménopause précoce, parce qu’une femme à la trentaine peut être ménopausée, c’est exceptionnel mais ça arrive, et suffisamment pour que ce soit étudié.

Et aussi des ménopauses tardives : c’est-à-dire des femmes qui vont être ménopausées bien plus tard que 55ans.

ménopause:  quel âge?
ménopause: quel âge?

Quels sont les premiers signes de la pré-ménopause?

Marie : alors quels sont les premiers signes de la ménopause ? ou de la pré-ménopause on entend aussi ?

Carole : Alors les signes sont assez nombreux par contre on n’est pas obligé d’avoir tout le package !!! (rires) Ce n’est pas le black Friday !

En fait la ménopause c’est un peu une 2ème puberté pour nous les femmes. C’est-à-dire que à la puberté qu’on connait quand on est toute jeune fille et que on devient réglée, et bien se met en place le processus du cycle.

Et la ménopause c’est l’inverse : c’est le processus du cycle qui se met en mode d’endormissement et qui ne va plus avoir lieu ensuite.

C’est donc une 2ème puberté à l’envers, donc on a un gros chamboulement hormonal avec des baisses hormonales. Mais progestérone et œstrogènes ne baissent pas en même temps, donc cela fait des chamboulements.

Et les 1ers signes, cela peut être un cycle ‘’qui roulait’’ en tous cas qui avait son petit ronron chez une femme et d’un coup elle commence à ne plus le reconnaitre. C’est-à-dire que le cycle va se raccourcir ou au contraire se rallonger, avec des saignements qui peuvent devenir aléatoires.

Et puis les fameux signes qu’on entend souvent et qui sont redoutés par beaucoup de femmes :

  • les bouffées de chaleur (mais on n’est pas obligé du tout du tout d’en avoir, ça c’est clair et net !)
  • les douleurs articulaires

Voilà plein de choses comme cela qui viennent se greffer. Ca c’est les gros signes les plus souvent rapportés.

Vous pouvez enregistrer cet article sur PINTEREST avec cette épingle :

Définition de la ménopause

Marie : alors quelle est la définition officielle d’être en période de ménopause ?

Carole : Alors la ménopause : les médecins disent que l’on est ménopausée quand on a observé un an sans règles, un an sans saignements (aménorrhée) .

Donc voilà la définition de la ménopause : pendant un an, si vous êtes une femme et que depuis un an vous n’avez pas de règles.

Alors il y a l’age aussi, vous avez 25 ou 35ans et que vous êtes un an sans règles, on va aller chercher d’autres choses que la ménopause (d’autres paramètres).

Mais si vous êtes dans la tranche 45-55 ans et que pendant un an vous n’avez pas vos règles : vous êtes ménopausée.

Marie : donc la périménopause, c’est plutôt le caractère aléatoire du cycle, et puis un beau jour il va s’arrêter complétement. Et quand cela fait un an, on a la définition de ménopause, c’est cela ?

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   Mon enfant ne veut pas manger : les solutions !

Carole : C’est cela, on dit que la ménopause est signée en fait, y a eu un gros coup de tampon !

Marie : si on avait des doutes (rires)

Carole : oui parce que en périménopause, des fois, on a des femmes qui ne vont pas avoir leurs règles pendant 3, 4, 5, 6, 8 mois  et puis pouf ça revient !

Marie : ah mince !!!

Carole : …Ah oui ah mince (rires) .. ;et bien c’est que ce n’était pas encore tout à fait en place en fait . Alors oui ‘oh mince’ ta réaction est (rires)

Marie : et bien au bout de 8 mois on doit y croire ! (rires)

Ménopause homme

Marie : on parle des femmes Carole, mais est-ce qu’il y a une ménopause homme ?

Carole : ah alors là (rires), on va rire je pense ! Alors on parle d’andropause. Le mot existe c’est bien qu’il y a quelque chose à mon avis. Mais en tous cas, dans ce que j’ai pu rencontrer auprès d’autres professionnels, c’est que c’est souvent une question posée par les femmes ! (D’ailleurs excuse- moi Marie mais tu es une femme et tu poses la question !(rires))

Et en fonction de l’interlocuteur, ça existe ou pas ! Ce qui est très marrant c’est que (c’est 1 observation personnelle) quand l’interlocuteur-expert est une femme : oui cela existe. C’est-à-dire que l’homme aussi va au bout d’un moment avoir cette sorte de ménopause masculine finalement, de ne plus fabriquer de spermatozoîdes. Mais quand l’expert est un homme, ca n’existe pas ! Tiens c’est marrant, cela doit toucher à la virilité.

J’ai ma petite idée sur la physiologie, on a quand même un ralentissement des sécrétions hormonales : plus on avance en âge et moins on sécrète d’hormones (hormones sexuelles mais aussi les autres hormones du sommeil, mélatonine, etc…). Donc j’ai quand même un peu de mal à croire que  les hommes seraient une exception.

Marie : ils n’aiment pas l’idée de ralentir peut être ?

ménopause homme
ménopause homme : les sécrétions hormonales ralentissent aussi

Carole : alors sur le fait qu’elle arriverait plus tard que chez nous les femmes : oui ! Mais je vois mal un organisme au-delà de 60ans mener une grossesse en toute quiétude en fait. Cela s’est vu en Italie mais c’était particulier.

Ménopause : un test?

Marie : alors tu parles de taux hormonal, on revient à la ménopause femme. Est-ce qu’il y a un test biologique pour attester de la ménopause ? Un bilan sanguin ?

Carole : oui tout simplement il y a un bilan sanguin, fait auprès des professionnels de santé (médecin généraliste, gynécologue, sage femme ou le maïeuticien). Une simple prise de sang en fait où ils vont tester / doser les hormones qui sont faites au niveau de l’hypophyse en fait FSH et LH. Et en fonction des taux, ils vont signer effectivement la ménopause aussi.

Marie : donc du coup, on fait le test sanguin quand ? En periménopause ou plutôt quand il y a eu un an sans règles ?

Carole : Non en général, quand il y a eu un an sans règles, ils ne vont pas aller chercher en plus, ils vont se dire c’est bon c’est la ménopause.

C’est en périménopause, quand la personne est sous contraceptif souvent (c’est ce que je vois) et du coup ils vont doser LH et FSH pour savoir si on peut de façon sécuritaire enlever le contraceptif parce que cela ne sert plus à rien.

C’est ce que j’entends de mes clientes en tous cas, car je ne suis pas docteur, c’est important de le préciser.(Carole est naturopathe)

Ménopause ventre gonflé

Marie : alors aujourd’hui, on voulait faire un article Carole et une interview surtout pour un des symptômes de la ménopause tu vois ? Le truc qui …le symptôme qui se voit à l’extérieur.. ;(rires) et qui est rageant pour un bon nombre de femmes qui arrivent autour de cet âge moyen. Le ventre gonflé ça vient de quoi ? Cela vient comment ?

Carole : Je vais avoir peut-être 2 réponses en fonction de ce qu’on entend par ‘ventre gonflé’ .

  • Est-ce que ce sont des ballonnements où on se sent gonflé comme certaines femmes peuvent l’être au moment de leur cycle, juste avant leurs règles tu vois il y a des fois des effets de gonflements. Ou si cela vient des intestins aussi on ne sait pas. (vous pouvez lire ici l’article que Carole a écrit pour le blog Secrets de Nutritionniste à propos du Syndrome pré-menstruel : les solutions alimentation)
  • Ou est ce que c’est le fait de prendre un petit peu de graisses au niveau abdominal.

Il y a deux choses en fait.

Alors je vais avoir 2 pistes de réponses :

  • pour la 1ère c’est-à-dire quand on se sent gonflé au sens ballonnements :

il faut savoir qu’à la ménopause, naturellement le métabolisme général se ralentit. C’est-à-dire qu’on va digérer moins vite, moins facilement. On va peut être pas avoir moins d’énergie mais, en tous cas, elle va se faire différemment. Et du coup, au niveau du ventre gonflé style ballonnements, j’ai envie de dire que c’est peut être le signe qu’il faille aussi accompagner la ménopause, et dès la périménopause, par une adaptation alimentaire.

Parce que du fait du ralentissement du métabolisme, on peut avoir un bol alimentaire qui est important et que derrière l’organisme a du mal à gérer : du coup, on peut avoir des putréfactions et des fermentations qui provoquent ces ballonnements. Donc il y a juste un ajustement alimentaire à faire.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   L'experte en Fleurs de Bach, Véronique

Marie : au niveau digestif du coup Ok ; Et si c’est vraiment du gras et une prise de poids alors?

Carole : Si c’est une prise de poids, c’est aussi de l’ordre du physiologique alors on va accompagner plutôt dans l’acceptation. Mais comprendre c’est peut être déjà commencer à accepter.

Explication : C’est-à-dire que la ménopause on ne va plus avoir de sécrétion d’hormones sexuelles au niveau des ovaires, on ne va plus avoir ni œstrogènes, ni progestérone.

Et au niveau des œstrogènes, il en faut quand même ailleurs que pour juste faire maturer un ovule. Il en faut aussi par exemple pour continuer à bien fixer le calcium sur les os. Ou ce que voient aussi les femmes à la ménopause très facilement c’est au niveau des muqueuses donc la peau plus sèche, etc… Donc le corps se prépare quand même à fabriquer des œstrogènes. Et comment il va faire si les ovaires ne sont plus en capacité de le faire ? Et bien il va faire un peu de graisse. Parce que à partir de la graisse, il va pouvoir fabriquer des œstrogènes.

C’est une petite opération bio-chimique qui s’appelle l’aromatisation ! C’est joli hein ? C’est simplement que à partir des cellules graisseuses, on fabrique des œstrogènes en fait !

Et donc souvent c’est au niveau du ventre qu’il y a cette petite réserve qui se fait. Donc à la limite : c’est bien ! Physiologiquement parlant c’est bien ! Socialement j’entends … oui cela veut dire que le corps change à nouveau.

Si tant est que si on a déjà eu des grossesses, on a déjà eu ce truc du corps qui change et refaire connaissance.

Et bien là, il va falloir refaire connaissance avec son corps de ménopausée.

ménopause et ventre qui gonfle
ménopause et ventre qui gonfle

 Marie : est-ce que j’entends Carole que tu dis que c’est une fatalité le petit ventre gonflé?

Carole : une ‘fatalité’entre guillemets.. ;pffff… Déjà : ce n’est pas toutes les femmes ! Parce que s’il y a déjà une réserve adypocitaire (c’est un gros mot hein ?)…

Marie : de graisses …

Carole : oui donc s’il y a déjà une réserve de graisses, le corps va avoir moins tendance à refaire une en plus, il va se dire j’ai une réserve dans le placard.

Marie : j’ai ce qu’il faut pour fabriquer mes oestrogènes

Carole : voilà oui exactement. Mais si on a une femme plutôt fluette, peut etre que là il va en faire.

Une fatalité, je n’ai pas envie de dire non plus que la prise de poids énorme, c’est physiologique . Non vraiment c’est juste un tout petit peu de ventre en plus que ce qu’on a l’habitude d’avoir.

Marie : Ok on entend bien.

Carole : s’il y a une grosse prise de poids, on va retomber dans l’alimentation, dans le fait d’adapter par rapport au métabolisme qui s’est ralenti.

Vous pouvez aussi lire l’article : Bien dans son corps, bien dans sa tête

Ménopause ou grossesse comment savoir?

Quelques phrases résumées ici, le détail n’est pas encore retranscrit entièrement …(à écouter en podcast pour les réponses de Carole !!!)

Marie : Carole est-ce qu’on peut confondre un état de grossesse et un état de ménopause ?

Carole :… (…) Grossesse on est connecté (à part déni)

S’il y a ovulation et activité amoureuse, il y a risque. Le risque zéro n’existe PAS en périménopause.

Marie : absence de règles, petit ventre. Il ne se passe rien au niveau des seins à la ménopause ?

Carole : (…)

Quels sont les effet secondaires de la ménopause?

Bouffées de chaleur

Marie : quels sont les autres effets secondaires Carole, bouffées de chaleur ?

Carole : c’est le signe que redoute les femmes (…) mais ce n’est pas une fatalité (…) car c’est de la toxémie, de l’encrassement qui ne s’évacue plus par les règles et qui va chercher à s’évacuer par d’autres voies.

Chamboulement hormonal et de thermorégulation,

Mais avec une bonne hygiène de vie en préparation : c’est important vraiment, on amenuise les bouffées de chaleur !

C’est le message ce qu’on veut passer aujourd’hui.

(…)Prendre soin de son cycle.

Donc préparer sa ménopause avec une bonne hygiène de vie et de l’activité physique.(…)

En réduisant aussi certains aliments qui sont vraiment embêtant pour les bouffées de chaleur : café, alcool, sucre, sel.

(…)

Autres effets secondaires de la ménopause :

  • Douleurs articulaires (…)
  • Grosse part émotionnelle (…) : Fatigue irritabilité (…), dépression (…) : se faire accompagner pour l’hygiène émotionnelle
ménopause et effets secondaires
ménopause et effets secondaires

Tous ces symptômes sont plus occidentaux (…)

  • En Asie c’est fêté ! (…)

NB : Sécheresse vaginale : plus on a d’intimités amoureuses, moins cela s’assèche !

  • En Afrique : c’est le moment où les femmes accèdent au cercle des Sages. (…)

On est conditionné chez nous pour dire que c’est un ‘sale passage’. (…) Or non !!!!!

Bien vivre sa ménopause

Marie : aurais-tu 4 ou 5 conseils pour bien vivre sa ménopause?

Carole : (…)

  • C’est le moment de se prioriser ! (…)
  • C’est le moment de revoir son alimentation et de la végétaliser un peu (…)
  • Renouer avec son corps avec une activité physique (…)

Marie : On peut bien vivre sa ménopause Carole ?

Carole : Et bien ouiiiiiii !!(…) Oui ça existe plein de femmes vivent bien leur ménopause car elles s’y sont préparé avant de façon optimiste !

(…)

Vous pouvez trouver plein de recettes saines et gourmandes dans la BOITE A RECETTES !

  • 20
    Partages

6 thoughts on “Ménopause ventre gonflé (au secours)

  1. Très belle interview. Merci à vous deux pour cet échange et merci de ne pas avoir oublié les hommes :). C’est toujours intéressant d’apprendre ce que vit l’autre sexe, pour mieux le comprendre. Merci donc à toutes les 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.