Recettes vegan au quotidien avec LA PETITE OKARA

Partager l'article :

Vous avez envie de végétaliser votre alimentation mais vous ne savez pas comment vous y prendre?

Par conviction écologique, éthique ou par goût, vous aimeriez mettre davantage de recettes vegan au quotidien mais vous passez des heures sur le net à rechercher des recettes?

Arrêtez tout ! Marion Lagardette alias La petite Okara vient de sortir un superbe livre ”30 jours pour devenir vegan”, et elle nous explique tout dans cette interview généreuse et authentique.

la Petite Okara : le livre

Secrets de Nutritionniste (Marie) : Bonjour Marion ! Merci d’avoir accepté de répondre à mes questions concernant la sortie de ton livre ‘’ 30 jours pour devenir Vegan’’. Alors d’abord, à qui s’adresse ton livre ?

La Petite Okara (Marion) : ”30 jours pour devenir vegan” s’adresse aux personnes qui ont envie de changer leurs habitudes, de végétaliser leur alimentation mais qui ne savent pas comment s’y prendre. Je l’ai aussi pensé pour ma communauté déjà vegan qui aurait envie de retrouver mes recettes exclusives 😊.

Recettes vegan au quotidien avec la Petite Okara !

Secrets de Nutritionniste (Marie) : Est-ce que tu peux redéfinir ‘végétarien’, ‘végétalien’ et ‘vegan’ pour les lecteurs du blog stp ?

La Petite Okara (Marion) : Le végétarisme exclut toute chaire animale de son alimentation (viande, poissons et crustacés).

Le végétalisme exclut toute chaire animale et sous-produits animaux de son alimentation (les produits laitiers, les œufs et le miel).

Le véganisme est un mode de vie motivé par une prise de conscience autour de la cause animale. Tous les pans de la consommation sont touchés. Bien sûr, une personne vegan a un régime végétalien mais à cela s’ajoute le fait de ne pas porter de matières animales (cuir, laine, fourrure…), de ne pas acheter de cosmétiques ou de produits ménagers testés sur les animaux et contenant des matières animales et enfin, elle exclut les loisirs tels que la corrida, les zoos, les delphinariums et les cirques avec animaux.

La petite okara sur You Tube

Retrouvez des recettes vegan au quotidien sur la chaine You Tube de la Petite Okara !

Voici ici la vidéo de présentation de son livre ’30 jours pour devenir vegan’, où elle feuillette le sommaire :

Marion précise bien à la fin de sa vidéo que vous pouvez demander à votre petite librairie préférée de vous commander son livre, si elle ne l’a pas déjà !

Pourquoi devenir vegan ?

Secrets de Nutritionniste (Marie) : Depuis quand es-tu végétalienne ? vegan ?

La Petite Okara (Marion) : Je suis vegan depuis mi-2014. Avant ça j’étais pescétarienne pendant 2 ans, c’est-à-dire que j’avais arrêté la viande mais je continuais de consommer du poisson, des œufs et du lait.

C’est le reportage Earthlings et la notion de spécisme qui m’a provoqué un déclic. Pourquoi manger une vache, un cochon, une truite alors qu’on refuserait, par exemple, de consommer un chien, un chat, un dauphin. Ils ressentent tous la douleur et c’est vraiment notre culture qui nous a amené à fonctionner de la sorte. Lorsque j’ai compris qu’on pouvait s’en passer, j’ai décidé de tout stopper.

Ça a été assez long à se mettre en place, je pense notamment à la partie cosmétique et j’ai dû apprendre à cuisiner mais je ne regrette absolument pas, au contraire, j’aurais aimé l’être plus tôt.

Secrets de Nutritionniste (Marie) : Dans l’imaginaire collectif, les vegans ne mangent que de la salade, des plats super healthy, et boivent des jus vert bizarres : tu leur réponds quoi via ce livre à ceux qui croient cela ?

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   L'experte en Fleurs de Bach, Véronique

La Petite Okara (Marion) : Tiens justement j’ai voulu aller à contre-pied de ces idées reçues avec des recettes plutôt comfort food : lasagnes, mac and cheese, pizza, crêpes, gâteaux. Il y a aussi des assiettes pour le quotidien, mais je trouvais ça important de montrer qu’on pouvait continuer à manger tous ces plats que nous aimons en version vegan. Je pense que ça encourage plus que des jus verts on est d’accord :D.

Recettes vegan au quotidien

Secrets de Nut (Marie) : As-tu toujours aimé cuisiner ? Est-ce qu’on peut être vegan si on n’aime pas cuisiner ?

La Petite Okara (Marion) : Non je m’y suis vraiment mise en devenant vegan, avant ça c’était full aliments industriels : surimis, pommes dauphines, sandwichs…

En fait ce n’est pas obligatoire, je connais des vegans qui ne cuisinent pas et ça leur convient mais disons que si l’on souhaite retrouver certains plats, aimer ce que l’on mange et rester vegan sur le long terme, ça me semble important de savoir un minimum varier les repas. Après nul besoin d’être chef.fe mais juste savoir se faire plaisir. On peut faire des choses simples aussi, j’en parle dans le livre et beaucoup de recettes sont faciles.

Il y a 6-7 ans c’était plus compliqué car on trouvait très peu d’alternatives vegan déjà prêtes dans les supermarchés ou magasins bio, aujourd’hui il y en a de plus en plus et ça facilite la vie c’est clair.

Secrets de Nut (Marie) : Combien de recettes trouve-t-on dans ton livre ? Est-ce qu’il y a 2 recettes par jour pour les 30 jours ?

La Petite Okara (Marion) : Exactement, on a 60 recettes donc 2 par jour pour les 30 jours à chaque fois c’est relié à un thème.

Par exemple, « j’arrive à me passer des œufs dans les recettes » je vous apprends à faire des crêpes vegan hyper moelleuses et un riz cantonais qui contient une omelette vegan.

Parfois il y a plusieurs recettes dans une, car dans les crêpes j’ajoute ma super pâte à tartiner choco-noisette et dans le riz cantonais les brochettes teriyaki.

Vegan débutants : les conseils

Vous aurez peut être envie de lire l’article Manger moins de viande pour débuter !

Secrets de Nut (Marie) : Peux-tu nous citer 1 ou 2 erreurs de débutant quand on se met à l’alimentation végétalienne ?

La Petite Okara (Marion) : Une erreur qu’on peut être tenté de faire au début c’est d’acheter trop de nouveaux ingrédients d’un coup. Je conseille d’y aller petit à petit car le risque est de se retrouver avec des ingrédients qu’on n’utilise pas, qui ne feront jamais partie de notre routine alimentaire. Le vrac est aussi pratique pour ça car on peut acheter en petite quantité. Choisir 1 à 2 nouvelles recettes par semaine est déjà un bon rythme pour découvrir l’alimentation végétalienne.

Un peu dans la même logique, se lancer dans des recettes compliquées dès le début est une erreur. Commencez par maitriser les bases et après vous pourrez soit suivre des recettes plus complexes, soit créer les vôtres.

Une autre erreur se rait aussi de vouloir copier la routine alimentaire de tel.le vegan. On mange tous et toutes différemment, au début je pensais que je devais devenir frugivore mais non ça ne m’aurait jamais convenu ^^. Gardez des plats de votre ancienne routine alimentaire en les véganisant, découvrez les spécificités de l’alimentation végétale (vous allez avoir de bonnes surprises !), faites-en gros selon vos goûts et ça devrait bien se passer 😊.

Et l’erreur ultime : ne pas prendre sa B12 !

Secrets de Nut (Marie) : Peux –tu nous citer quelques ingrédients indispensables pour cuisiner et manger vegan ? y-a-t-il besoin d’ingrédients très spécifiques ? d’épices mystérieuses ?

La Petite Okara (Marion) : La vraie alimentation de base c’est ça : légumineuses, céréales, fruits et légumes, oléagineux/huiles.

Après pour pimper tout ça, on a bien évidemment besoin de condiments. Mes chouchous : tamari, levure maltée et miso (blanc et brun). Je les utilise dans beaucoup de recettes sur ma chaîne.

Tu vas aussi découvrir les alternatives à la viande à base de soja (tofu, tempeh, Protéines de soja Texturées (PST)), le gluten de blé pour faire son seitan maison, d’autres farines que celles de blé (bien que je fais en sorte de ne pas trop en multiplier), des algues pour les saveurs marines, etc. Je parle de tous les indispensables dans mon livre.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :   Mon enfant ne veut pas manger : les solutions !

Oui et non pour les épices mystérieuses :D. Disons que quand tu aimes la cuisine comme moi après tu commences à avoir du galanga dans ton placard ahah mais ce n’est pas une obligation. Surtout, oublie les poudres de perlimpinpins à la mode qui ne sont vraiment d’aucune obligation.

La vidéo de Marion sur les indispensables pour diminuer, voir arrêter, les produits d’origine animale :

comment devenir vegan?

Devenir vegan sans carence

Secrets de Nut (Marie) : Quel conseil principal donnerais-tu pour que l’alimentation végétale ne soit pas carencée en protéines ? Doit-on forcément manger du Tofu, du Seitan ou des protéines de soja texturées ?

La petite Okara (Marion) : La carence en protéines dans nos sociétés occidentales est un mythe, on a surtout tendance à trop en consommer (même les vegans !). Après l’erreur est surtout de ne manger que des céréales et d’oublier les légumineuses (haricots, pois chiche, lentilles…) qui complètent les acides aminés des céréales et sont riches en fibres.

On n’est pas obligé de manger des similis viande tels que le tofu, le seitan ou les PST mais ça reste pratique et lorsqu’on pratique la musculation c’est une grande aide car nos besoins ne protéines sont plus élevés.

Voici le lien vers le blog de Marion catégorie protéines !

Secrets de Nut (Marie) : Vrai gras, boulettes de la mer, chili sin carne, moussaka, burger,… Pourquoi les vegans cherchent à recréer des plats avec  viande, poisson ou fromage ? (d’ailleurs ça demande des vrais ruses gustatives auxquelles tu nous inities avec ton livre)

La Petite Okara (Marion) : Ce que je réponds souvent c’est que nous n’avons pas arrêté les produits animaux car nous n’aimions pas ça. Nous avons arrêté par conviction. Donc, perso si tu me dis « tu peux manger tous les plats que tu aimais sans participer à la souffrance animale » je suis plus que partante !

C’est ce que j’ai voulu montrer dans ce livre, on prend autant de plaisir (voir plus !) à manger qu’avant et rien ne nous ait interdit car tout est véganisable. Je pense que c’est ce qui fait peur, les interdits alimentaires et ça se comprend avec tous les régimes qu’on a vu fleurir pendant des années et qui nous ont créé des compulsions alimentaires. Alors qu’au final on découvre beaucoup et on a tendance à varier davantage que lorsqu’on mangeait de la viande.

Devenir vegan progressivement

Secrets de Nut (Marie) : Qu’as-tu envie de dire à ceux qui veulent végétaliser leur alimentation mais qui trouvent certains changements compliqués ?

La Petite Okara (Marion) : C’est normal de trouver cela compliqué au début. Moi-même je trouvais que ça faisait beaucoup de changements et qu’il fallait trouver pas mal d’informations diverses.

Allez-y à votre rythme, lancez-vous des mini-défis. Commencez avec une journée végétalienne, puis deux, etc.

Faites tous les remplacements que vous pouvez mettre facilement en place : lait animal > lait végétal, beurre > margarine… Testez plusieurs marques car toutes peuvent ne pas vous convenir.

L’important est aussi de savoir pourquoi on souhaite végétaliser son alimentation, avec des convictions fortes ça aide énormément. C’est vraiment ce qui me porte et fait que je ne reviendrais pas en arrière.

Secrets de Nut (Marie) : Végétaliser son alimentation c’est aussi très bon à la santé, retrouvez l’article Régime méditerranéen : la pyramide (idéale) pour manger sain sur le blog pour creuser le sujet !

Je m’en vais essayer quelques recettes vegan au quotidien grâce à ce livre ! Notamment refaire un essai avec les protéines de soja texturées aux épices parce que ma bolo végé n’avait pas été une super réussite, mais aussi les boulettes de la mer, le chili sin carne, le lait d’avoine, la moussaka ou la crème de cajou ! J’arrête ici de vous faire saliver avec ce très beau livre : alors vous êtes tenté vous aussi?

2 thoughts on “Recettes vegan au quotidien avec LA PETITE OKARA

  1. Manger plus de fruits et légumes, moins de viande (mais plus de poisson), ça oui. Mais le terme de vegan a, pour moi, des connotations extrémistes, une forme de militantisme que je ne partage pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.